Vers l'aperçu

Le prix du tourisme décerné à Macardo Swiss Distillery

La lauréate du 21e prix du tourisme thurgovien vient d'Amlikon-Bissegg et s'appelle Macardo Swiss Distillery. Le prix de motivation, doté de 10000 francs, a été décerné jeudi soir lors du Forum du tourisme thurgovien à Weinfelden.

Quatre entreprises ou projets étaient nominés pour le prix du tourisme thurgovien 2022 : outre la Macardo Swiss Destillery, la Baumhaus Thurgau à Halden, le Weinweg Weinfelden et Autobau AG à Romanshorn, qui ont pris, dans l'ordre, les autres places.

Lors de la remise des prix, le président de Thurgau Tourismus et du Prix du tourisme thurgovien, Werner Fritschi, s'est réjoui de la qualité des quatre finalistes et a souligné que "tous sont des gagnants et personne n'est perdant" ; au contraire, ils sont tous "de dignes représentants du tourisme thurgovien".

Traditionnel et durable à la fois

Selon Jasmin Wagner, porte-parole du jury, le fait que ce soit la Macardo Swiss Destillery, qui a ouvert ses portes en novembre 2020 dans une ancienne fromagerie à Amlikon-Bissegg, est lié d'une part à la performance entrepreneuriale du couple Bössow, et d'autre part au degré élevé d'innovation et de durabilité de l'entreprise. "Nous rendons ainsi hommage à la performance entrepreneuriale et au caractère hautement innovant qui se cache derrière la mise en œuvre de l'univers de plaisir et d'expérience Macardo, du "stock de fûts 4.0" Macardo et du concept de durabilité Macardo", a déclaré Wagner.

Il ne va pas de soi que dans le canton de Thurgovie, connu pour ses pommes, on sache se distinguer avec du whisky, du rhum et du gin, comme le fait Macardo. Andy et Martina Bössow ont su allier tradition et innovation. Chez Macardo, la distillation se fait à la main, en petites quantités et au feu. Le reste est de la haute technologie, sous le signe de la durabilité.

Un grand merci aux collaborateurs

Le ministre de l'économie Walter Schönholzer a lui aussi attribué une bonne note à la nouvelle lauréate. Il a lui-même - avec l'ensemble du Conseil d'Etat - déjà passé une belle soirée à Amlikon-Bissegg.

Elle était "très excitée" avant l'annonce, a avoué Martina Bössow lors de l'interview des lauréats. L'utilisation de l'argent du prix n'a pas encore été déterminée, mais une chose est sûre : "Nous allons utiliser une partie de l'argent pour organiser une belle soirée pour nos collaborateurs, car après tout, leurs performances sont essentielles à notre succès".

Auteur: Christof Lampart

Vers l'article

Imprimer